cafeinate-sweat-courcelles-détail
Vêtements Femme

Mon sweat Courcelles – Version « Graouuuuuu »!

Je ne sais pas pour vous, mais moi, je ressors les pulls et les sweats !

L’été tarde à arriver, et le temps est plutôt frisquet, donc je sors du placard mes cousettes de l’an dernier.

Le Patron : 2 modèles pour le prix d’un !

 

J’avais repéré ce patron sur le site de Cozy Little World avant même de commencer à coudre.

Par contre, les photos présentant le modèle ne m’emballaient pas trop.

Puis, en cherchant un patron de sweat sympa, pour utiliser un joli jersey coton que j’avais acheté en promo chez Top Tissu (un magasin de tissus à Bordeaux), je suis tombée sur le blog de C’est qui qui couds?  (voir son article ici, il date de 2014 mais c’est il est intéressant à lire).

Sa version et ses commentaires m’ont donné envie de revoir mon jugement sur ce modèle.

J’ai donc fait l’acquisition du pdf, qui coûte seulement 5€.

Pour ce tarif, vous obtenez également un second patron, le gilet Monceau, un classique indémodable que je compte bien réaliser prochainement.

 

La préparation du patron du sweat Courcelles

Comme toujours, c’est l’étape la plus longue.

Les marges de coutures ne sont pas incluses, il faut donc les rajouter, soit lors de la découpe du tissu, soit sur le papier.

Personnellement, je choisi toujours de dessiner les marges directement sur le patron, de 1 cm.

Cela évite bien des erreurs !

Par contre, ma colocataire n’était pas très disposée à m’aider …

cafeinate-assemblage-patron-courcelles

 

Les points techniques du sweat Courcelles

Si vous avez déjà réalisé le tee-shirt plantain de chez Deer&Doe, vous ne rencontrerez aucune difficulté, on utilise exactement les mêmes techniques de montage pour ce modèle.

Si ce n’est pas le cas, je vous invite à regarder la vidéo explicative pour monter une encolure en jersey. Elle vous servira également pour les poignets et le bas du sweat Courcelles.

Le patron taille correctement. J’ai voulu faire une taille au-dessus de ma taille habituelle par sécurité, le sweat est un poil trop grand.

J’ai coupé mon sweat en taille 38, alors que ma taille habituelle est le 36.

Du coup, l’encolure baille un peu, et les manches sont un peu trop longues. Le haut des manches ne tombent pas super bien non plus (ce qui est logique)

J’ai choisi de faire l’encolure et les poignets dans un sweat noir commandé chez Ma Petite Mercerie pour l’occasion (juste 10 cm x laize).

Je trouve que cela permet de donner un peu de peps au sweat, de rehausser les motifs.

 

cafeinate-sweat-courcelles-graou-pied

 

Conclusion :

A refaire sans modération, dans du sweat molletonné, histoire qu’il soit bien chaud.

Je reprendrais sans doute l’idée de C’est qui qui coud?, qui a fait un joli flex sur un molleton uni.

Le patron est très accessible financièrement (5€ pour 2 patrons), et techniquement.

Ce modèle est parfait pour les débutantes en vêtements : peu de coutures, et un joli résultat.

Pour l’acheter, c’est ici : Boutique Cozy Little World

Pour les mamans, il existe des versions bébé et enfant du gilet Monceau, en vente également dans la boutique de la créatrice.

 

 

Et vous, avez-vous déjà cousu ce modèle? Comment l’avez-vous trouvé?

Avez-vous rencontré des difficultés particulières en plus de celles dont j’ai parlé?

 

Cet article est une ré-édition. Il est paru initialement sur mon premier blog (le petit monde de pyxelle) en mars 2017 – je l’ai partiellement réécrit et mis à jour avant de le faire paraitre ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.