cafeinate-versions-cali-petit-patron
Sacs & Pochettes

Une sacoche pour ordinateur pleine de pep’s

Ma sœur avait besoin d’une nouvelle sacoche pour transporter son ordinateur, et c’est pile à ce moment-là que Petit Patron a sorti le patron CALI.

Bref, le timing était parfait, et je me suis lancée dans sa réalisation.

Quelques infos sur le patron :

  • Même s’il s’agit d’un patron accessible, il n’est pas destiné aux grandes débutantes. Quelques techniques utilisées nécessitent d’avoir un peu d’expérience (ouatine, pose de zip, entre autre)
  • Il se décline en 4 tailles : S ( pour écran 10/11 pouces), M (13 pouces), L (15 pouces) et XL (17 pouces)
  • Il est personnalisable : le patron comprends la possibilité d’ajouter une poche extérieure et/ou une poche intérieure, avec ou sans bandoulière, avec ou sans anses.
  • Son prix est abordable (8€ seulement)

Je vous conseille de faire un 1er essai dans un tissu peu onéreux (ce qui s’appelle faire une toile), ce qui vous permettra de vous entrainer (sur les techniques, les étapes de montage).

Ceci dit, le patron ne comporte pas de grosses difficultés, et le descriptif des étapes est très détaillé (à lire entièrement avant de commencer à coudre par contre).

 

Ma version test (ma « toile ») : Poires rouges sur fond bleu

  • Tissu extérieur: coupon de tissu ameublement au poids de chez Toto Tissus, Bordeaux
  • Doublure : chute de popeline rouge que j’avais en stock, qui vient également de chez Toto Tissus Bordeaux
  • Molleton : j’ai choisi un molleton de 1 cm d’épaisseur (plutôt une plaque de ouatine en réalité)
  • Attache métal : Petit Hérisson

cafeinate-CALI-poires-rouges-sur-fond-bleu

Le molleton de rembourrage que j’ai choisi étant beaucoup plus épais que celui utilisé dans le pas-à-pas du patron, cela m’a généré un surplus de doublure assez important (environ 1 cm de chaque côté).

Ma poche intérieure était du coup beaucoup trop grande, et ne se plaquait pas contre le dos de la sacoche.

J’ai essayé de reprendre ce détail comme je le pouvais, mais j’avoue que je suis moyennement satisfaite du résultat final, qui est un peu approximatif.

Mais c’est bien à cela que sert une toile : à repérer les éventuels soucis pour pouvoir les corriger sur la version finale.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Version définitive : Coton enduit mouton et simili cuir noir

  • Tissu extérieur: coton enduit et simili cuir noir de chez Toto Tissus, Bordeaux
  • Doublure : chute de coton noir à pois blancs que j’avais en stock, qui vient également de chez Toto Tissus Bordeaux
  • Molleton : j’ai utilisé le même molleton que sur ma version test.
  • Attache métal : Petit Hérisson

 

 

Caféinate-CALI- moutons

Pour cette version, j’ai décidé de monter différemment la doublure intérieure.

Dans la version test, j’ai suivi la technique donnée, à savoir monter la doublure en dernière étape, et la fixer soit à la machine à coudre, soit à la main, au point invisible (ce que je n’aime pas spécialement faire, mais que j’ai quand même fait).

J’ai donc monté ma doublure à la machine, au fur et à mesure de l’avancée de ma sacoche. Les finitions s’en retrouvent améliorées (par rapport à mes coutures « invisibles »).

Par contre, c’est assez compliqué et long à monter sur la fin (du fait de l’épaisseur du molleton qui gène la couture). Je ne recommande donc pas cette méthode si vous n’aimez pas vous énerver sur des détails.

Avec l’expérience du modèle test, j’ai réduit de 1 cm chaque côté des pièces 1 de ma doublure (les grandes faces). Mais cette modification n’est à faire que si vous avez un molleton de 1 cm comme moi bien entendu. Avec un molleton d’une taille différente, il faudra que vous adaptiez votre modification.

Pour la poche extérieure, le tuto indique de coudre sur toute la longueur du tissu pour maintenir le cache-zip. Vu mon tissu mouton, j’ai trouvé sympa de ne pas utiliser le point droit. A la place, j’ai choisi un point plus décoratif, afin de simuler de l’herbe (il me semble qu’il s’agit du point invisible).

La couture finale de la bandoulière peut être un peu difficile. En effet, coudre un petit carré sur la sangle, avec l’autre bout rattaché directement à la sacoche, cela gène un peu le travail. Pour mon prochain exemplaire, je rajouterai un mousqueton à chaque extrémité, ce qui permettra également d’avoir une sangle 100% amovible.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Conclusion :

Ce modèle est assez simple à coudre (mais attention, il n’est pas recommandé pour les 100% débutant).

Il ne consomme pas trop de tissu. Sur le métrage conseillé, il vous restera de bonnes chutes réutilisables pour d’autres projets.

Le pas-à-pas est très détaillé. Je vous conseille de bien le lire avant de commencer à coudre, cela vous facilitera le travail 🙂

 

Honnêtement, je pense que pour offrir, c’est une très bonne idée cadeau.

Noël est encore un peu loin, mais pourquoi pas l’ajouter à sa liste de couture?

En tout cas, en cadeau d’anniversaire, cette sacoche a fait son petit effet !

 

Lien vers le patron

 

Dites-moi en commentaire si vous l’avez cousu, ce que vous en avez pensé.

Avez-vous des astuces à me communiquer?

Et comme je suis avide de nouvelles découvertes, n’hésitez pas à me donner des noms de patrons à tester !

 

Cet article est une ré-édition. Il est paru initialement sur mon premier blog (le petit monde de pyxelle) en octobre 2017 – je l’ai partiellement réécrit et mis à jour avant de le faire paraitre ici.

2 Comments

  • Le studio décousu (Chloé)

    Super cet article. Je ne l’ai pas testé celui-ci. Mais je vais me lancer sur le patron « Léo ». C’est la même méthode pour la doublure et j’avoue que je préfère la monter au fur et à mesure aussi. Ca va me demander de bien décortiquer les étapes pour ne pas me tromper sur le moment où je dois la mettre.
    En tout cas merci pour tes impressions !
    Et jolie pochette

    • Caféinate

      N’hésite pas à faire une toile avant, comme ça tu testeras toutes les étapes et pourras repérer le moment où faire tes modifs. Ceci dit, sur Léo, tu n’auras pas la ouatine épaisse que j’avais sur CALI, cela devrait donc être beaucoup plus facile 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.